Comment décupler le CA d’un site e-commerce grâce au SEO

Emmanuel de Vauxmoret, ex-fondateur de l’Agence SEO Eskimoz, nous explique comment – après des années de management au sein d’une agence orientée 100% SEO – il a eu envie de retourner aux sources et toucher au produit par l’expérimentation et la promesse de vente.

 

Peux-tu nous parler de autrepairedemanches.fr – quand est-ce que tu as eu l’idée de développer ce projet ?

Le projet est né à la fin de l’année dernière. L’entrepreneur à l’origine du site, Christophe de Villeblanche, avait monté un business d’accessoires de mode masculine, qu’il vendait sur des points de vente physiques et en ligne. L’offre avait du mal à se positionner en digital. Le chiffre d’affaire généré par son site de vente en ligne était très faible. Je lui ai proposé une collaboration, qui m’intéressait car elle me permettait de mettre en place mes propres recommandations : je prenais en charge la gestion des sites jusqu’au moment où le client donne son numéro de carte bleue ! Puis, la dimension « relation clients » passait dans les mains de Christophe et de son équipe.

A moi de générer du chiffre, à lui de prendre en charge la logistique ! J’ai donc repris intégralement le site internet pour l’optimiser ; pour commencer j’ai remis un Prestashop neuf. En huit mois, le CA généré par les ventes en ligne a été multiplié par quatre !

 

Tu as généré +400% de revenus en 6 mois, à quel moment ça a commencé à décoller ? En quelques mots, qu’avais-tu fait pour que cela arrive ?

Comme tout projet SEO, ça a décollé progressivement.  Pour optimiser mon site je me suis appuyé sur trois piliers :

  • J’ai travaillé la technique, en améliorant la rapidité du site, en optimisant les pages à l’aide de microdonnées, en rendant le site compliant avec les mobiles …
  • Le volet sémantique a été le plus gros dossier : j’ai fait créer un cocon de plus de quarante pages, chacune ayant 1 200 mots ! A l’aide de ce cocon j’ai retravaillé les pages piliers, et j’ai ainsi pu me positionner sur les requêtes secondaires.
  • Le troisième volet a été la mise en place de partenariats avec des blogueurs externes pour des échanges de liens.

 

Aujourd’hui, une fois travaillé le maillage interne et le contenu du site sur toutes ses déclinaisons, que préconises-tu pour passer à la vitesse supérieure ? Et comment Youdot et son outil de création de blogs pourrait-il te faire gagner du temps ?

J’ai travaillé sur une stratégie de noms de domaine et de blogs privés qualitatifs. Plutôt que multiplier les sites à contenu faible, j’ai préféré rédiger peu de sites avec une réelle dimension qualitative.

A l’aide de Youdot, j’ai travaillé sur des sites externes à forte valeur ajoutée, qui donnaient des informations de qualité : j’ai ainsi obtenu un PBN puissant. J’ai favorisé la qualité sur la quantité en m’appuyant sur la puissance de l’outil Youdot.

 

Tu viens d’annoncer la création une nouvelle Agence axée sur la vente et la monétisation, dont la particularité est, entre autres, le pôle R&D qui vise à apporter du concret dans le marché SEO. Peux-tu nous en dire plus?

Ma nouvelle agence Uplix ↗ s’appuie sur une volonté de créer une offre de référencement qualitative, et orientée résultat. Nous sommes partis d’un constat simple : pour créer du volume, un site ne doit plus s’appuyer uniquement sur le SEO : il doit aussi prendre en compte le CRO et l’UX.

Pour concilier ces trois points, nous nous appuyons sur trois volets qui sont le fondement de notre identité :

  • Une équipe sénior
  • Une dimension R&D prédictive et efficace : « le client sait où on l’emmène »
  • Une approche transparente, notamment sur les prix vis à vis de nos prestataires

 

A très vite sur uplix.fr !