Ethereum.com pourrait-il atteindre 10 millions de dollars ?

La saga Ethereum.com continue, voici une petite mise à jour faisant suite à notre article du mois d’août.

La version courte de ce nom de domaine eth.com se serait vendu pour 2 millions de dollars d’après DN journal. Serait-il possible que son équivalent en version longue soit vendue pour une somme encore plus importante ?

A l’époque l’enchère placée sur le nom de domaine ethereum.com était de 6 999 999 dollars pour une somme demandée de 10 millions de dollars. Les avis autour du prix de ce nom de domaine étaient partagés dans le milieu des crypto-monnaies mais les enchères actuelles semblent donner un léger avantage aux optimistes.

Actuellement, lorsque l’on visite le site on peut voir que la plus haute enchère a maintenant atteint 7 200 000 dollars. Cette somme représente une légère augmentation depuis le mois d’août mais nous sommes encore loin des 10 000 000 de dollars demandés, ce qui peut laisser penser qu’un prix de réserve de ce calibre est peut-être trop élevé.

La landing page du site a également changé. Si vous aviez visité la page en août vous vous souvenez certainement d’une landing travaillée mais sobre, or la landing actuelle est inexplicablement devenue très basique et dénuée de toute mise en page recherchée : un simple texte centrée sur la page. La seule interaction possible se fait via un lien ‘enquire now’ qui vous redirigera vers Uniregistry market pour envoyer votre offre au vendeur et espérer remporter la palme.

Landing page en août 2017 :

Landing page en novembre 2017 :

Le titulaire d’ethereum.com ne semble pas enclin à le céder pour moins de 10 000 000 de dollars et le feuilleton pourrait donc se poursuivre pendant encore quelque temps. Ou du moins jusqu’à ce qu’un investisseur ambitieux décide de s’octroyer le luxe de posséder un tel nom de domaine.

Pensez-vous que ce nom de domaine mérite ces 10 millions de dollars ? Quel prix seriez-vous prêt à débourser pour investir dans ce nom de domaine ? Et si vous le possédiez, qu’en feriez-vous ?