Le nom de domaine crypto.com vendu plusieurs millions à Monaco

La capitalisation mondiale des cryptomonnaies a atteint un pic en janvier 2018 et même si le market cap a depuis baissé, l’intérêt pour le bitcoin, l’ether et autres crypto monnaies n’a pas pour autant complètement diminué. En témoignent les nombreux échanges et rachats de noms de domaine sur la thématique blockchain et crypto. Ainsi, fin 2017, le domaine ethereum.com était en vente pour un montant de 10 million de dollars. En parallèle, les GAFA montraient un intérêt grandissant autour de la technologie blockchain et des crypto-monnaies, comme par exemple Amazon qui optait pour une stratégie de protection de sa propriété intellectuelle en enregistrant des noms de domaine en rapport avec la blockchain et les cryptomonnaies, et ce afin de se prémunir des risques de domain squatting et de combosquatting, en prévention du développement de futures activités dans la blockchain et les crypto-actifs.

L’intérêt grandissant des entreprises pour les crypto-assets se constate jusque dans les thématiques et les mots-clé (bitcoin, crypto, coin…)  de plus en plus utilisés lors de l’enregistrement des noms de domaine.

Monaco rachète crypto.com et change d’identité de marque

Crypto.com

MCO, connue aussi sous le nom de Monaco est un projet de distribution de cartes Visa ayant recours à la blockchain et à la crypto-monnaie. L’entreprise suisse a annoncé le 6 juillet dernier son rebranding en CRYPTO.com, affirmant ainsi son identité et sa mission de développement, d’adoption et de transition vers les crypto-monnaies.

Dans le cadre de ce changement d’identité, l’entreprise a donc racheté le nom de domaine crypto.com qui était alors détenu jusque là par Matt Blaze, chercheur spécialisé en informatique et en cryptographie à l’Université de Pennsylvanie. Il avait acquis ce nom de domaine en 1993, et avec l’essor des cryptomonnaies, celui-ci avait été fréquemment approché par de potentiels acheteurs. En janvier 2018, Matt Blaze faisait part publiquement de son refus de vendre le nom de domaine crypto.com, arguant que le terme « crypto » ne saurait être réduite à l’abréviation de cryptomonnaie (alors qu’il peut aussi évoquer la cryptographie).

Or, Matt Blaze a finalement changé d’avis pour céder son nom de domaine. Selon les dires du CEO de Monaco, « si cela n’avait été qu’une question d’argent, il l’aurait vendu il y a longtemps ». Le montant de la transaction n’a pas été communiqué par les deux parties, mais selon la communauté des domainers, la vente aurait certainement été conclue pour un montant évalué entre 5 et 10 millions de dollars. Selon le site Domaininvesting.com, le chiffre de 12 millions de dollars aurait même été avancé.

Non content de bénéficier d’un joli nom de domaine, à la fois court et sémantiquement intéressant, l’entreprise bénéficie également de tout l’historique SEO acquis précédemment par ce nom de domaine, améliorant ainsi le référencement naturel du site internet grâce à la popularité et les liens entrants obtenus. Joli coup double pour l’entreprise qui réussit ainsi son rebranding et va pouvoir booster sa notoriété sur les moteurs de recherche. Un bel exemple à suivre et à s’inspirer !